Les routes de Colombie ne manquent pas de lumière !


Nos projets à l'International / mercredi, avril 8th, 2020

Petit tour en Colombie. Après le viaduc de Carthagène et l’autoroute Alto Magdalena entre Girardot et Honda, ce sont les nouveaux axes routiers de Bogota qui sont éclairés en solaire. Le pays Sud-Américain œuvre à développer économiquement ses territoires en érigeant de nombreuses infrastructures routières, respectueuses de l’environnement. Et privilégier les énergies renouvelables en guise d’éclairage public n’est que logique.

Développement éco-responsable des axes routiers en Colombie

Développer, sécuriser et préserver

Désengorger les routes nationales en construisant des axes à voies rapides est l’objectif numéro 1 en Colombie. En effet, ces actions sont un facilitateur de commerce en réduisant les délais de déplacement des personnes et des marchandises. Par exemple, « El Viaducto de la Paz » long de cinq kilomètres, a permis de relier la ville de Carthagène à celle de Barranquilla en diminuant le temps de transport d’environ 10 minutes.

En revanche, la Colombie met un point d’orgue sur l’éco-responsabilité. Ces infrastructures routières doivent s’inscrire dans une véritable démarche écologique afin d’assurer la préservation de l’environnement. Matériaux renouvelables, techniques de construction de nouvelle génération, utilisation des énergies vertes pour l’éclairage public… Les moyens sont variés pour limiter l’impact de ces développements.

De plus, le pays Sud-Américain s’est engagé, dans le cadre de l’Accord de Paris de 2015, à réduire de 20% ses émissions de CO2 d’ici 2030.

Les axes routiers de Bogotá

Bogotá, capitale de la Colombie, a été classée par l’application TomTom comme étant une des villes les plus embouteillées au monde. Pour remédier à cette problématique, de nouveaux axes routiers ont été érigés par la société Accenorte, et d’autres ont été réhabilités aux normes.

Pour l’éclairage public, quatre-vingt-trois lampadaires solaires autonomes Fonroche Lighting ont été installés. Ils sécurisent notamment les bretelles d’insertion et de sortie de la rocade.

Éclairer durablement sans impact économique

365 nuits d’éclairage par an garanties

Faire le choix de l’éclairage public solaire pour sécuriser les axes routiers, c’est s’affranchir de :

  • lourds travaux de raccordement au réseau électrique,
  • facture d’électricité élevée,
  • maintenance régulière sur le parc.

En revanche c’est s’assurer de :

  • gagner du temps d’installation et donc de livrer plus rapidement les infrastructures routières,
  • faire jusqu’à 25% d’économies comparé à une installation filaire,
  • bénéficier d’un rendu lumineux identique à l’éclairage conventionnel,
  • assurer aux usagers 365 nuits par an sans coupure de courant,
  • limiter l’impact environnemental.