Les enjeux du Plan Climat Air Energie Territorial


Nos actualités / jeudi, avril 21st, 2022

Réduire sa consommation d’énergie et agir contre le changement climatique, c’est le défi des collectivités françaises qui ont mis en place un Plan Climat Air Energie Territorial. Pour y parvenir, nombreuses d’entre elles se tournent vers les énergies renouvelables. Dans ce cadre, La Métropole de Tour Val de Loire a ainsi opté pour un éclairage public solaire, plus respectueux de l’environnement.

Comprendre le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET)

Qu’est-ce que c’est ?

Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) est un projet visant à définir des objectifs stratégiques et des actions pour atténuer le changement/dérèglement climatique. Mis en place en 2016, il remplace le Plan Climat-Energie Territorial (PCET) en prenant en compte la qualité de l’air sur le territoire français.

Il intègre également une maîtrise de la consommation d’énergie et le développement des énergies renouvelables pour y parvenir. Dans certains cas, il peut aussi inclure un volet spécifique à la prévention et la réduction de la pollution atmosphérique. D’autres fois, il inclut un volet dédié à la maîtrise de la consommation énergétique de l’éclairage public et ses nuisances lumineuses.

Qui est concerné par le PCAET ?

Tous les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de plus de 20 000 habitants sont aujourd’hui concernés par ce dispositif obligatoire.

Cependant, il est possible de mettre en place un PCAET volontaire pour toutes les collectivités en-dessous de ce seuil. En pratique, cela signifie que toutes les décisions prises au sein du territoire sont mises en regard du changement climatique. Cela permet de concentrer les efforts collectifs et aboutir sur une véritable politique en faveur de la protection de l’environnement.

Comment mettre en place le plan climat air énergie territorial ?

Pour entrer en application, le PCAET doit être approuvé par de nombreux acteurs du territoire (préfet de région, président du conseil régional, etc.). Il est également soumis à l’obligation d’évaluation environnementale définie par l’article R.122-17 du code de l’environnement. 

Son contenu est fixé par la loi, selon l’article R. 229-51 du code de l’environnement. Il comprend obligatoirement :

  • Un diagnostic réalisé sur le territoire
  • Une stratégie territoriale permettant d’identifier les objectifs de la collectivité
  • Un plan d’actions opérationnelles
  • Un dispositif de suivi et d’évaluation de ces actions

Une fois établi, le PCAET doit être renouvelé tous les 6 ans.

La Transition Energétique des villes avec l’éclairage solaire

Une solution éco-responsable et des économies d’énergie

De nombreuses villes ont aujourd’hui intégré l’éclairage public au cœur de leurs préoccupations à la fois environnementales et économiques. En France, plus de 3000 collectivités ont ainsi opté pour l’éclairage solaire, une solution durable et respectueuse de l’environnement.

Les lampadaires solaires sont dans l’air du temps et se déploient de plus en plus en milieu urbain, comme rural, pour garantir le confort et la sécurité des habitants. Ils participent activement à la Transition Énergétique des villes en offrant une alternative à l’éclairage raccordé au réseau. Au-delà du bénéfice pour l’environnement, ils permettent aux communes de réduire leur consommation d’électricité et le budget alloué à l’éclairage public.

Les lampadaires solaires intègrent le Plan Climat Air Energie de Tours

La Métropole de Tours a mis en place un Plan Climat Air Energie avec pour but de réduire fortement sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre.

Depuis 2021, elle sensibilise et mobilise l’ensemble des acteurs de son territoire (élus, entreprises privées, associations, citoyens, etc.) aux enjeux de ce PCAET, afin de contribuer à la Transition Énergétique. À travers une vidéo didactique, Tour Métropole Val de Loire a présenté les objectifs de ce dispositif et les étapes pour l’appliquer.

Dans le cadre de son Plan Climat Air Energie, la Métropole a opté pour une solution d’éclairage écologique et durable. Début 2022, plus d’une vingtaine de lampadaires solaires Fonroche Lighting ont été installés pour éclairer une bretelle du périphérique. Ils permettront à terme de réduire la consommation énergétique de la Métropole et de réaliser des économies importantes.

« Ces lampadaires d’un nouveau genre seront innovants à plus d’un titre pour le territoire. (…) Par ailleurs, si le coût de pose de ces équipements est quasi similaire aux lampadaires filaires, les mâts autonomes permettent de réaliser des économies d’énergie. Un vrai plus ! » -Tours Métropole Le Mag (octobre-décembre 2021)

Le Plan Climat Air Energie Territorial permet de cadrer les actions collectives pour enrayer le changement climatique et adapter la vie d’un territoire aux nouveaux enjeux environnementaux. Grâce à ce dispositif, les énergies renouvelables sont de plus en plus utilisées en France. Parmi elles, l’énergie solaire progresse rapidement, en particulier avec l’éclairage public solaire. Cette solution plus verte, permettant de consommer moins d’énergie et réduire ses dépenses, constitue désormais la nouvelle norme d’un monde que l’on souhaite préserver.

Sources :

https://www.territoires-climat.ademe.fr/ressource/210-75
https://www.territoires-climat.ademe.fr/ressource/148-48
https://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/plans-climat-air-energie-territoriaux-pcaet-r1052.html
https://www.ecologie.gouv.fr/loi-transition-energetique-croissance-verte
https://www.tours-metropole.fr/planclimat