L’échangeur autoroutier de Calais sécurisé en solaire


Études de cas / vendredi, septembre 14th, 2018

La Direction Interdépartementale des Routes [DIR Nord], en charge de l’autoroute A16 dans le Pas-de-Calais, a récemment opté pour un éclairage solaire puissant et sécurisant sur l’ échangeur n°47. Cette zone frontalière, plongée dans le noir durant plusieurs années, était devenue trop insécuritaire pour les transporteurs et les usagers, à la nuit tombée. Ce sont donc 104 lampadaires solaires Fonroche Eclairage qui ont été installés en ce début d’année 2018.

Fonroche relève le défi de l’éclairage autoroutier solaire à Calais

Éclairer les bretelles de l’échangeur n°47 sur l’autoroute A16 à Peuplingues (62) avait pour principal objectif de garantir la sécurité des transporteurs et des automobilistes, sur une zone frontalière confrontée à l’intrusion de nombreux exilés. C’est en collaboration avec son partenaire des Hauts de France, Candéliance, que Fonroche Eclairage a pu réaliser ce projet solaire… avec peu de soleil. En effet, l’aspect météorologique était le défi de cette réalisation, qui a été relevé avec brio par les équipes du bureau d’études.

Les étapes de ce projet d’éclairage solaire complexe

L’étude solaire d’un projet d’éclairage se fait en 4 étapes :

  • Générer une année type : les experts du bureau d’études Fonroche ont déterminé l’année type d’ensoleillement de Peuplingues (62), basée sur une analyse 10 ans de données météo.
  • Calculer la production d’énergie du panneau solaire et le niveau de recharge de la batterie pour chaque jour de l’année : par exemple, la moyenne d’ensoleillement du 20 février des 10 dernières années, permet de recharger la batterie seulement de 8h à 17h.
  • Déterminer le meilleur profil d’éclairage : afin d’obtenir de la lumière lors des moments les plus fréquentés, il est nécessaire d’adapter la puissance de l’éclairage.
  • Définir le “Worst Case Scenario” : le mois où il y a eu le moins de soleil dans la région durant ces 10 dernières années est décembre. Il faut alors que la puissance du module photovoltaïque soit calculée sur cette période pour assurer un éclairage toute l’année.

Pour l’échangeur de Calais, nos équipes ont installé des panneaux de 320 Wc et des batteries Power365 de 1248 Wh pour assurer 365 nuits d’éclairage par an.

L’étude photométrique de l’échangeur de Calais

Plus de renseignements sur les étapes de l’étude photométrique.

La finalisation de ce projet solaire

Le long de l’échangeur de Calais, Fonroche Eclairage et Candéliance ont mis en service 104 lampadaires solaires autonomes, de la gamme Smartlight.

  • 71 candélabres de 7 mètres, avec une crosse
  • 33 exemplaires de 8 mètres, avec une crosse

Les avantages de cette installation solaire

Pour les automobilistes :

  • Un confort et une sécurisation de conduite
  • Une amélioration des conditions de travail pour les transporteurs

Pour la DIR Nord :

  • Un éclairage fiable et puissant
  • Une suppression des factures d’électricité
  • Un projet écologique et durable