Au Cameroun, les équipes Fonroche forment à la pose des lampadaires solaires


Nos projets à l'International / lundi, mai 17th, 2021

A Bertoua, à l’Est du Cameroun, 460 lampadaires solaires Fonroche Eclairage viennent d’être installés afin d’améliorer les conditions de vie des populations et soutenir l’activité socio-économique. Après avoir équipé une route à Yaoundé, le Cameroun poursuit son développement urbain en privilégiant des solutions économiques et autonomes, notamment pour pallier à l’instabilité du réseau électrique du pays. Pauline, Ingénieure Expert en Eclairage Solaire et Thibaud Technicien Expert chez Fonroche Eclairage se sont rendu sur place il y a quelques semaines pour encadrer les équipes de pose et transmettre leur savoir-faire.

Dynamiser la vie socio-économique au Cameroun grâce à la technologie solaire

Pas de coupure de lumière avec le solaire !

La ville de Bertoua, où sont implantés les mâts solaires, est une des zones urbaines du Cameroun ayant bénéficié du programme d’investissements prioritaires mis au point par l’Agence Française de Développement (AFD), dans le cadre du projet Capitales régionales. Ce projet a pour but d’encourager la croissance socio-économique des grandes villes régionales camerounaises, notamment avec la construction d’un barrage hydro-électrique à Lom Pangar, à seulement 90 km au Nord de Bertoua.

Cependant, cet investissement n’a pas suffi à résoudre les problèmes de coupures électriques, très fréquentes dans la région, qui freinent l’activité socio-économique en fin de journée et contribuent à un sentiment d’insécurité de la part des riverains. L’éclairage solaire constitue une solution privilégiée pour cette région en développement, car son fonctionnement 100% solaire et autonome permet un éclairage garanti 365 nuits par an, même en cas de coupure électrique. Au total, ce sont 460 candélabres qui ont été posés le long des voiries de Bertoua.

Les lampadaires solaires en fonctionnement
Pose des lampadaires solaires à Bertoua

Un élément de sécurité important pour les populations

Eclairer les lieux de circulation la nuit contribue à sécuriser les déplacements des habitants, mais également ceux des véhicules de transport, en particulier dans le commerce du bois. L’économie de la ville s’appuie en effet sur l’industrie forestière du fait de sa situation géographique. Les lampadaires solaires jouent un rôle clé dans l’amélioration du confort de vie à Bertoua et de la sécurité des habitants.

L’expertise doublée de l’accompagnement client

Pauline-Ingénieure-Expert-Eclairage-Solaire

Il y a bientôt deux ans, Pauline intégrait le Bureau d’Etudes Fonroche, où elle avait en charge la réalisation des études solaires et photométriques des projets internationaux. Depuis le début de l’année 2021, ses missions ont évolué, lui permettant d’être en relation directe avec les clients et d’agir sur le terrain. En tant qu’Ingénieure Expert en Éclairage Solaire, elle intervient sur les projets plus complexes, avec beaucoup de points lumineux ou pour répondre à des demandes plus spécifiques non standardisées.

Pauline, qui se positionne comme l’interlocutrice privilégiée du client, centralise les échanges avec les équipes commerciales, ventes, Supply Chain et R&D de Fonroche Eclairage, pour une gestion fluide et réactive de chaque projet : « Rencontrer le client c’est important, que ce soit sur le terrain ou en visio. Une relation se crée et on est là pour le rassurer, l’informer, apporter un support technique. (…) Il y a une volonté de déployer le BE Expert sur le terrain, y compris en amont des projets pour préparer les nouvelles études. » ajoute-t-elle.

Un voyage sur le terrain, au cœur du projet

En avril 2021, Pauline s’est rendue au Cameroun, à Bertoua, afin d’accompagner Thibaud, Technicien Expert chez Fonroche Eclairage pour la formation des équipes de pose. Ce projet de plusieurs centaines de points lumineux comprenait en effet une aide à la pose à travers une formation théorique puis pratique. À cette occasion, elle a pu visiter le lieu du projet qu’elle avait suivi de A à Z, depuis l’étude du dossier technique jusqu’à la pose des candélabres.

Durant cette semaine de formation, Pauline a d’abord rencontré le client en personne pour contrôler les massifs bétons déjà posés qui serviront de socle pour les lampadaires. Ensemble, ils ont également décidé de l’emplacement des derniers mâts solaires en s’appuyant sur les contraintes du terrain.

Elle est ensuite intervenue auprès des équipes de la société en charge de l’installation, lors de la formation théorique réalisée par Thibaud, pour leur expliquer le fonctionnement du lampadaire autonome. Cette formation s’est poursuivie le lendemain par une étape pratique de montage sur le chantier.

Formation théorique des équipes de pose réalisée par Thibaud et Pauline

Au total, une quinzaine d’installateurs ont participé à cette formation en deux temps afin de pouvoir travailler en toute autonomie. Les techniciens de la mairie de Bertoua ont également pu bénéficier de leurs conseils pour réaliser les premières étapes de maintenance une fois les lampadaires posés.

« Le but de la formation c’est qu’ils soient autonomes quand on repart. (…) Les équipes étaient d’ailleurs très attentives et posaient les bonnes questions. » précise Pauline.

Formation pratique des équipes sur le chantier

Ce voyage d’une semaine au Cameroun était une véritable opportunité de comprendre les enjeux et la complexité du territoire pour Pauline, car chaque projet est unique et demande d’adapter ses compétences : « Aller sur le terrain permet de comprendre les méthodes et contraintes de travail dans le pays en question, mais aussi de rencontrer le client. C’est une expérience enrichissante qui complète le travail plus technique réalisé par le Bureau d’Etudes. »



Sources :
https://www.afd.fr/fr/carte-des-projets/promouvoir-le-developpement-urbain-des-capitales-regionales-camerounaises
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/12/02/lom-pangar-le-barrage-qui-va-doper-le-potentiel-hydraulique-du-cameroun_5042554_3212.html